Accueil / Publications / Le Pèlerin d'amour

Conte andalou

Le Pèlerin d'amour

Mentions spéciales
- Sélection Dévore-Tout 2009-2010
- Finaliste Prix Tamarack 2009
- Sélection des livres pour enfants (6-12 ans) de Communication-Jeunesse 2008-2009
- Finaliste Prix littéraire Hackmatack – Le choix des jeunes 2009
- The Year’s Best 2007 List – Resource Links

Les astrologues lui ayant prédit mille dangers s'il venait à connaître l'amour, le jeune prince Ahmed grandit dans une haute tour, à l'écart de sa famille et des jolies demoiselles dont il pourrait s'éprendre. Son geôlier, un maître rigide et sévère, entreprend alors son éducation. Il lui livre tout son savoir et lui enseigne même le langage des oiseaux. Ahmed recueille alors une colombe blessée qui lui révèle ce qu'on tente de lui cacher depuis tant d'années : la beauté de l'amour. Elle lui parle aussi d'une belle princesse éplorée, aussi solitaire que lui. Il n'en faut pas plus pour que le coeur du jeune prince s'enflamme de passion pour la mystérieuse inconnue. Il s'enfuit de la tour et sillonne les quatre coins de l'Espagne à la recherche de sa princesse. Car qui pourrait empêcher un coeur d'aimer ?

Critiques

« Une belle histoire d'amour et de tolérance, relatée dans un style élégant. »
- Services documentaires multimédia (SDM)

« ... ce conte fait ressortir des valeurs très modernes relatives au métissage, à la tolérance et à la générosité... Il faut absolument lire ce très beau conte, exotique à souhait, à de jeunes lecteurs et le faire lire aux plus grands. »
- Lurelu, Automne 2007, Volume 30, Numéro 2

Commentaires de l'auteure

Le Pèlerin d'amour est un conte traditionnel de l'Islam andalou. Il aurait été rapporté pour la première fois par l'écrivain américain Washington Irving, en 1832, dans son recueil intitulé Contes de l'Alhambra.

C'est en 1999, au cours d'un voyage en Andalousie avec ma mère, que j'ai eu le plaisir de découvrir les charmes de l'Alhambra et, par le fait-même, les contes de Irving.

Dans la tradition des romanceros espagnols et des récits fantaisistes du Moyen-Orient, Le Pèlerin d'amour est l'un des nombreux contes repris par Irving. Il est présenté ici dans une version rajeunie. Alors que l'Occident a donné naissance à de nombreux contes dans lesquels on dépeint la vie de princesses esseulées ou maltraitées, en voici un à saveur orientale et arabe, qui relate plutôt les mésaventures d'un jeune prince au tempérament sentimental qui grandit enfermé dans une tour sous la surveillance d'un maître sévère.

Il raconte la quête d'Ahmed, à qui l'on interdit les délices de l'amour. Apprenant malgré tout l'existence d'une chose que l'on appelle amour, il décide de braver l'inconnu pour connaître ce qu'on lui défend avec tant d'ardeur.

Ce récit à la portée contemporaine présente d'une manière symbolique le métissage historique et culturel des peuples qui ont contribué au façonnement de l'Andalousie et de l'Espagne, puisque la passion se développe ici entre un Musulman et une Chrétienne.

Plus que tout, ce conte appelle au dialogue et à la tolérance. Il propose un voyage intemporel à tous ceux qui croient encore au pouvoir et à la beauté de l'amour. Personne ne peut empêcher les cœurs d'aimer et les choses les plus belles du monde, même si on les interdit, finissent toujours par se dévoiler d'elles-mêmes.

Curiosités

Au cours de mon voyage en Espagne, en 1999, ma mère et moi nous sommes amusées à jouer aux princesses mauresques. Voici quelques photos qui ont été prises dans un studio à ciel ouvert dont la vue donnait sur le site magnifique de l’Alhambra.



Actualités

Tiens-toi au courant et lis les actualités. Tu peux aussi consulter Twitter ou Facebook!

Voir les actualités

Twitter

Facebook

Liens

Des fois, ta vie va mal, très mal.
Des fois, tu vois ta vie en gris, peut-être même en noir.
Des fois, tu te sens seul(e) et désespéré(e).
Des fois, tu penses que tu es un extraterrestre.
Des fois, tu as le goût de tout abandonner.

Voir les liens

Liste des publications