Accueil / Publications / La Nuit de tous les vampires

Fantastique

La Nuit de tous les vampires

Annabelle, ma soeur, ma confidente, ma meilleure amie, revient à la maison après plusieurs mois à l'extérieur. Maintenant, elle se maquille, a changé de coiffure, et porte des vêtements d'un autre siècle. Qu'est-ce qui a bien pu la changer à ce point? Puis, la nouvelle me tombe dessus: ma soeur est amoureuse pour la première fois! Elle va se marier!

Un soir, son fiancé est venu à la maison. Je me suis aussitôt méfiée de ses vêtements démodés, de son teint extraordinairement pâle et de son regard qui donnait le vertige. Plus je l'observais, plus il me semblait évident qu'il n'était pas un être normal. Mais comment convaincre les gens qu'un monstre immortel et ses sinistres semblables convoitaient ma soeur? Comment la sauver? Comment ME sauver?

Un roman où monte la tension jusqu'à la finale qui nous laisse entrevoir les portes de l'Enfer...

Critique

« La Nuit de tous les vampires […] excelle à faire monter la tension à son paroxysme et sait s'arrêter aux portes du mystère. »
- Nuit Blanche, no 88

Commentaires de l'auteure

Je crois que si on me demandait en quoi j'aimerais me réincarner, je dirais tout de suite: en vampire! Pour vivre éternellement, bien sûr.

Depuis longtemps, je rêve d'écrire une histoire qui met en scène des suceurs de sang. Mais pas n'importe lesquels! Non, des vampires prêts à tout pour que règnent enfin l'amour et la vérité...

Curiosités

À la suite de mon passage au Lycée La Fontaine, à Paris, en 2006, les élèves de Madame Schlumberger ont produit une étude comparative entre La Vénus d’Ille de Mérimée et La Nuit de tous les vampires. Cette étude porte entre autres sur les situations initiales des récits fantastiques. J’ai eu beaucoup de plaisir à découvrir les points communs entre mon texte et celui de ce grand auteur français du 19e siècle.

Téléchargez le pdf


Contact

Pour contacter Sonia K. Laflamme, consulte la section Contact

Consulter la section contact

Liens

Des fois, ta vie va mal, très mal.
Des fois, tu vois ta vie en gris, peut-être même en noir.
Des fois, tu te sens seul(e) et désespéré(e).
Des fois, tu penses que tu es un extraterrestre.
Des fois, tu as le goût de tout abandonner.

Voir les liens

Liste des publications