Accueil / Publications / L’Étoile des Mers

Aventure fantaisiste

L’Étoile des Mers

Issu d’une longue lignée de pêcheurs, Marin porte son prénom comme une véritable malédiction. L’océan, monstre bleu indomptable qui ceinture son petit coin de pays, le terrifie au plus haut point, et tous se moquent de sa peur de l’eau. Quand une catastrophe frappe le village, Marin se doute bien qu’il doit trouver le courage d’affronter ses démons. Seule la belle Ondine croit en lui. Et aussi, peut-être, l’Étoile magique qui veille sur les aventuriers des Mers...

Critiques

« Dans L’Étoile des Mers, on retrouve une Sonia K. Laflamme forte d’un lyrisme où chaque mot ajoute une touche de musicalité ... »
Lurelu, volume 35, numéro 3, hiver 2013

« Sonia K. Laflamme adresse ce roman d’aventures en mer aux enfants de six ans et plus, qui seront sûrement émerveillés par cette histoire pleine de rebondissements et remplie de rencontre étonnante. Le courage du héros est un bon exemple de persévérance pour les jeunes. Le roman est aussi intéressant puisqu’il glisse vers le fantastique quand Marin rencontre les êtres qui vivent en mer et discute avec eux [...] Sonia K. Laflamme sait offrir aux enfants ce dont ils ont besoin : une histoire originale et captivante qui fait appel à l’imagination et à la créativité du lecteur.»
- info-culture.biz

« Ce roman fantastique est écrit dans un style alerte, et séduira certainement ses lecteurs et lectrices. Les tableaux sont courts, à l’instar des scènes de cinéma. »
- RRarts, un site consacré aux arts et à la culture

Commentaires de l’auteure

Voici un récit fantaisiste que j’ai écrit pour ma fille, mais aussi pour toutes les petites étoiles qui illuminent la vie et le cœur des mamans. Un conte qui, avec sa brise marine et ses rencontres insolites, convie certainement à la plus merveilleuse aventure en mer.


Contact

Pour contacter Sonia K. Laflamme, consulte la section Contact

Consulter la section contact

Liens

Des fois, ta vie va mal, très mal.
Des fois, tu vois ta vie en gris, peut-être même en noir.
Des fois, tu te sens seul(e) et désespéré(e).
Des fois, tu penses que tu es un extraterrestre.
Des fois, tu as le goût de tout abandonner.

Voir les liens

Liste des publications