Accueil / Publications / Le Chant des cloches

Histoire

Le Chant des cloches

Mentions spéciales
- Sélection de livres pour enfants (0-12 ans) de Communication-Jeunesse 2004-2005
- Sélection Livromanie 2005 du Vancouver School Board
- Sélection Dévore Tout 2005-2006 de la Direction des ressources éducatives françaises (DREF) du Manitoba

Au printemps de l'année 1832, dans une petite ville de Flandre, le jeune Maarten Vernout reçoit l'héritage de son père : un carillon miniature. Le garçon désire alors suivre les traces de son défunt père et devenir maître carillonneur. Il n'a plus qu'une idée en tête : faire chanter les cinquante et une cloches de l'immense beffroi de sa ville. Avec l'aide de sa mère et de son ami Lennert, Maarten décide de participer à la célèbre fête du Chant des cloches. Mais il devra affronter l'hostilité féroce de Pieter Trots qui, lui-même carillonneur, voit dans le garçon un rival de taille. Et il y a aussi l'épidémie de choléra qui gagne du terrain partout en Europe et qui semble si proche.

Critique

« Un suspense sur fond historique, riche de détails musicaux et artisanaux… et où sont habilement intégrées les moeurs et coutumes de l'époque. Belle langue. »
- Services documentaires multimédia, no SDM A408787

Commentaires de l'auteure

J'ai effectué quatre voyages en Belgique, ponctués par la merveilleuse musique des cloches des villes où je séjournais. Elle flottait dans les airs comme un ruban qu'on laisse traîner derrière soi. C'était grandiose et féerique. Il y a quelques années, j'ai lu deux romans de George Rodenbach, célèbre auteur belge. C'est à ce moment que j'ai imaginé peu à peu Le Chant des cloches. L'année suivante, j'ai visité la fonderie de cloches de la famille Bollé, près d'Orléans, en France, et j'ai découvert avec surprise que j'avais donné à mon histoire, sans le savoir, le même titre ou presque qu'un des poèmes de Schiller! Belle coïncidence.

Certains espèrent recevoir en héritage beaucoup d'argent de leurs proches. Moi, quand mon père est décédé, je n'ai eu que des collections de timbres, de monnaies et des albums de vieilles photos jaunies et sans grande valeur. J'étais déçue. Mais avec le recul, je m'aperçois que cet héritage représente bien plus ce qu'était vraiment mon père qu'une simple liasse d'argent. Car il a aimé ces objets. Il les a touchés, les a choisis. Et ils l'ont fait rêver!


Actualités

Tiens-toi au courant et lis les actualités. Tu peux aussi consulter Twitter ou Facebook!

Voir les actualités

Twitter

Facebook

Publications

Consulte la section Publications pour avoir une foule de renseignements sur les livres de Sonia K. Laflamme.

Voir toutes les publications

Liste des publications